Translate

Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 14 janvier 2013

Maximes du monde d'une belle plume en lévitation

Partager













DECOR

A la salle des ventes top secrète d'une base atomique ultra
confidentielle du côté de quelque part dans le monde.


Commissaire-priseur: Nous allons procéder à la vente aux
enchères particulières et spéciales d'un superbe engin spatial
de toute beauté, garanti d'époque et certifié d'origine, compor-
tant trois étages au-dessus de l'entresol et au-dessus de tout
soupçon avec escalier d'accès amovible équipé de sa rampe
de lancement escamotable, ascenseur alternatif fonctionnant
au gaz d'hélium, cave à carburant ad libitum, grenier à sels
de sodium, terrasse de fusée ornée de fleurs tropicales et
de plantes équatoriales, cabine de luxe garnie de moquette
en tôle galvanisée par l'enthousiasme général, sas de passage
étanche en nylon aéré, chauffage au deutérium, nucléairage
au proton, sanitaire au neutron. Tout confort. En parfait
état de vol au vent dans l'espace. Mise à feu, six... nous
disons six... six...

Voix : Cinq.
Commissaire-priseur : Cinq à ma droite... cinq...
Voix : Quatre.
Commissaire-priseur : Quatre à ma gauche... quatre... qua..
Voix : Trois.
Commissaire-priseur : Trois face à moi... nous disons trois..
Qui dit moins?
Voix : Deux.
Commissaire-priseur : Deux dans le fond... deux... regardez
bien, mesdames et messieurs, c'est une occasion unique et
exceptionnelle... deux... deux... une fois...
Voix : Un.
Commissaire-priseur : Un face au mur du son... un... allons, un
petit effort, ça vaut moins que ça... un... un... personne ne
dit plumet... pardon! ne dit plus mot  un... une fois...
deux fois...
Voix : Zéro.
Commissaire-priseur : Trois fois. Adjugé, vendu!

(Le commissaire-priseur abat son marteau sur le bouton de
commande de départ et la fusée s'élève lentement, mais sûre-
ment dans l'atmosphère et dans un bruit de tonnerre consécutif
à l'explosion ainsi provoquée adjudicatairement et ad valore-
mement).  



Pierre Dac

Scènes brèves de la vie quotidienne.














Vivre hors du monde tout en restant dans le temps n'est pas à la portée de tout le monde.




Pierre Dac.


















Maximes du monde




La fin du monde c'est la fin des haricots mondiaux.

*

Paradoxalement mais communément, c'est parce que la terre
est grande que le monde est petit. Et réciproquement.

*

Si les ennuis d'une grande partie du monde risquent de concerner tout le monde,
par contre, ceux d'une petite partie du monde ne risquent pas d'intéresser grand monde.

*

La seule machine au monde qui n'ait jamais eu la moindre panne ni nécessité,
et, de ce fait, la moindre réparation, est la machine à emmerder le monde.

*

C'est dans Ie monde à l'envers qu'on risque le plus de se retrouver cul par-dessus tête,
et c'est dans le monde spirite qu'on a le plus de chances de recevoir des coups de pied
occultes.

*

Dans le contexte mondial de la gravitation universelle, si,
depuis le temps qu'elle tourne, la terre était une mayonnaise,
il y a longtemps qu'elle serait bonne à jeter aux ordures du
Cosmos.

*

Sans vouloir avoir l'air de me mêler de ce qui me regarde
de travers, je ne peux m'empêcher de constater que si le monde
est un dans son unité, sa diversité est multiple dans sa disparité.

*

Quand, pour employer l'expression populaire, il y a du
monde au balcon, il y a toujours du monde aux fenêtres pour
le regarder et l'apprécier.

*

Le Tiers-Monde c'est le tiers provisionnel du monde entier.

*

Le monde du milieu. c'est, en quelque sorte, une espèce
d'entre-deux mondes.


*

Les hommes du monde du milieu se divisent en deux catégories :
d'une part, les hommes de poids, de l'autre, les hommes
de faux-poids qui ne font pas le poids et qu'on appelle aussi
les demi-sels.


*

Les femmes des hommes du monde du milieu se servent du
leur pour gagner leur vie et celle de ceux qui les protègent.

*

Les demi-mondaines ne sont pas toutes des demi-portions de
monde.

*

Le demi-monde c'est 1e monde coupé en deux pour le bénéfice du monde entier.


*

Le monde du milieu, contrairement à ce que d'aucuns s'imaginent,
n'est tout de même pas le nombril du monde.

*

Les gens de ce monde sont les mêmes que ceux qui, un jour
ou l'autre ne seront plus de ce monde.

*

Entre le beau monde et le vilain monde, il y a le monde
quelconque de quiconque.

*

Le monde des uns n'est pas celui des autres, bien que le
monde des uns et des autres soit le monde de tout le monde.

*










Vivre hors du monde tout en restant dans le temps n'est
pas à la portée de tout le monde.

*

En natation compétitive, les nageurs qui s'enduisent le corps
d'un corps gras avant de se mettre à l'eau font partie du monde
où l'on s'enduit.


*

S'il est vrai que le commencement du monde a correspondu
avec son début il est vraisemblable que sa fin coïncidera avec
sa disparition.











Dans le monde affairiste du show business, il n'est pas
nécessaire d'être bon musicien pour bien connaître la musique.

*

C'est sans doute parce que les hauts sommets de l'univers
sont secs, que le monde est une vallée de larmes.

*
Le monde interne et le monde externe font partie du même
personnel inhospitalier de l'hôpital général du monde.

*

Si, en principe, il faut de tout pour faire un monde, il ne faut
pas, en réalité, tellement de monde pour faire un tout puisqu'il
suffit de quelques personnes pour faire tout un rassemblement.


*

D'après la théorie de l'évaluation des distances astrales, de
Schpotzermann et Schpotzermann, exposée dans les colonnes
du grave journal Le Monde, il est incontestable qu'il  y a plus
loin de la terre à la lune que de Dunkerque à Tamanrasset, et
réciproquement.


*

Si tous les chemins de ronde du monde formaient le carré
ça ferait une sacrée ronde dans toutes les parties carrées du
monde.

*

Etant donné qu'il faut des millions d'années-lumière à
certains. astres pour faire des signaux lumineux, il n'est pas
étonnant que le monde passe tant de longues nuits blanches dans
le noir absolu.

*

Le vernis mondain c'est l'encaustique à bon marché du faux
plancher du monde où l'on s'encroit.


*

Il y a des gens du beau monde qui sont laids et réciproque-
ment.

*

Quand les grands de ce monde commettent une faute, ce sont
les petits qui la paient.

*

Les cinq' parties du monde sont la preuve formelle que le
monde fait de l'hypertrophie testiculaire mondiale.

*




Quand le monde est muet tout le monde est sourd. Quand
les éléments se déchaînent, tout le monde s'enchaîne.

*












Entre le rêve et la réalité, il y a une grande nuance. Entre
l'autocratie et la démocratie il y a tout un monde.

*




Imposer le silence au monde quand celui-ci crie, gesticule
et vocifère, c'est le bout du monde qui bout, qui déborde et qui
se roule par terre.


*

Ce penseur moralíste qui a dit : «Tout ce qui n'est pas
foncièrement mauvais dans le monde peut relativement devenir
bon ›› et « Tout ce qui, dans le monde, n'est ni entièrement bon ni complètement mauvais peut totalement le rester et intégralement le demeurer ›› n'était certainement ni le premier ni le
dernier des imbéciles.

*

En résumé philosophique et en conclusion anthropomorphique ainsi qu'en vérité comme je vous le dis tel que je le pense, le monde, il n'y a vraiment et véritablement pas de quoi
s'en faire un.




Pierre Dac


extrait du livre
Essais
Maximes
Conférences

le cherche midi éditeur, 1978.














Aucun commentaire: